Accueil > Textes de chansons > Le Baiser > DES FLEURS POUR SALINGER

DES FLEURS POUR SALINGER

Me serait-il possible de pouvoir lui parler
Le rencontrer
Me serait-il possible de pouvoir lui parler
Sans le contrarier

Dans sa chambre avec culte
Bien avant que la psyché américaine
Ne s’entiche de Zen, il s’est retiré du monde
D’un monde entier.

Tiens des fleurs pour Salinger

Locataire d’un monastère
Des fleurs pour Salinger
Oh ! Oh ! Oh !
Le diable des écrits déchaînés
Oh ! Oh ! Oh !
Allez tiens des fleurs pour Salinger

Locataire d’un monastère

Mais laissez-lui un peu ses secrets à garder
Son intimité
C’est pour se protéger, il est fatigué
De toutes vos stupidités.


Tiens des fleurs pour Salinger
Locataire d’un monastère
Des fleurs pour Salinger
Oh ! Oh ! Oh !
Je ferais semblant d’être sourd-muet

Et j’épouserais cette fille
Sourde et muette
On vivra près d’un ruisseau, près des bois
Mais pas dans les bois...

Tiens des fleurs pour Salinger

Locataire d’un monastère
Des fleurs pour Salinger
Oh ! Oh ! Oh !
Le diable des écrits déchaînés
Oh ! Oh ! Oh !
Des fleurs, des fleurs pour Salinger

Oh ! Oh ! Oh !