Accueil > Textes de chansons > 7000 Danses > LA CHEVAUCHEE DES CHAMPS DE BLE

LA CHEVAUCHEE DES CHAMPS DE BLE

A 4 mains on les retient
A 4 mains prends mon chemin
A 4 mains on les retient à 4 mains

Tcha ! Tcha !


Les chevaux au galop
on les retient vers les champs de blé
prends mon chemin enfin
en chevauchée des étriers
on les retient

prends mon chemin mon chemin

C’est un jour impudique
et qui jette toutes ces idées imaginaires
l’emprise à sa poursuite
incertaine quand on voit le ciel à l’envers


Entre moi entre toi
ta langue de fer ou langue au chat, non ta langue
entre toi entre moi
l’amour nouveau qui est tout là haut !
et pour bientôt

tout là haut ! mais les chevaux !

Au galop
mais les chevaux oh ! oh !

Ton allure est farouche
et je suce ton pouce et tes taches de rousseur

à travers les caresses
elle est belle et féroce et forcément cruelle

Gare à toi gare à moi
ta langue de fer ou langue au chat, non ta langue...
gare à moi , gare à toi
l’amour en vain dont je suis atteint

et sur tes reins
à 4 mains je te rejoins !

En chemin
je te rejoins !

tcha ! tcha !


donne-moi

A travers les cascades
et côte à côte on se regarde, tu me regardes
l’emprise à ta poursuite
incertaine quand tu vois le ciel à l’envers

elle n’est pas jolie elle est pire
comme un soupir
au Kashmir
comme un soupir
au Kashmir
la séduction ! A 4 mains ! la séduction !


Prends mon chemin enfin
en chevauchées des étriers
les chevaux au galop
on les retient sur les champs de blé
on les retient

on les retient à 4 mains !